Comment composer son propre e-liquide ?

Si autrefois le DIY de l’anglais « Do it yourself » se penchait sur le monde de la mode, désormais ce concept touche presque toutes les branches de la vie dont celle de la cigarette électronique ne fait pas exception à la règle. Il s’agit, entre autres, d’une manière d’obtenir un tout nouveau e-liquide personnalisé à son goût. Toutefois, il est important de bien choisir les éléments de base et de les doser.

Pourquoi fabriquer soi-même son e-liquide ?

Les plus économes préfèrent fabriquer leur propre e-liquide, car cela revient moins cher que d’en acheter. À titre d’illustration, le coût d’un flacon de 10 ml de DIY est dans les environs 1,5 euros aux dépens des ingrédients que vous avez choisi, or un e-liquide tout fait vous coûtera dans les alentours de 5,90 euros. Si vous faites le calcul, faire votre propre e-liquide DIY est six fois moins cher que le fait d’en acheter. Compte tenu des arômes disponibles sur le marché, vous pouvez vous créer votre propre recette et non vous limiter à celles que les fabricants vous proposent. Si par conséquent vous n’êtes pas trop créatif, alors il suffit de mélanger les ingrédients de base.

Comment choisir les ingrédients de base ?

Le propylène glycol et la glycérine végétale sont les ingrédients incontournables pour ceux qui désirent fabriquer leur e-liquide. Le propylène glycol s’apprécie pour ses propriétés visqueuses et hygroscopiques à multiple usage. Dans le monde de la cigarette électronique, ce composant est utilisé pour la production de la vapeur et la sensation de hit tant recherchée par les vapoteurs. En ce qui concerne la glycérine, elle est plus visqueuse que le PG quoiqu’elle a pour rôle d’adoucir l’arôme et le hit pour un goût plus suave de l’e-liquide. Côté dosage, c’est plus une histoire de prix. Plus il y a de volume, moins ce sera cher. Généralement, les vapoteurs utilisent 125 à 500 ml de ces ingrédients en les départageant de manière correcte soit 50 % de PG et 50 % de VG. Notez qu’un VG à forte dose peut finir par encrasser le récipient résultant quelquefois d’une fuite de liquide.

Comment fabriquer son e-liquide ?

Après avoir sélectionné et mélanger les ingrédients de base dans le récipient, vous allez y additionner de la nicotine. La suite consiste à y mettre des arômes de votre choix pour adoucir l’effet hit provoqué par la nicotine et le VG. Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez y rajouter des additifs de façon à donner une note fraîche et sucrée à l’ensemble. Vous voilà désormais prêt à vapoter votre propre création.

Comment choisir son grossiste e-liquide ?
Pourquoi mon e-liquide noircit-il ?